Catégories
Uncategorized

Dégustation mets & vins

Les dégustations Mets et Vins

qu’est-ce que c’est ?

Vous connaissez cet accord parfait entre un plat et une boisson ? Pas toujours simple à obtenir mais lorsqu’il est atteint, il sublime le repas ! C’est un exercice auquel nous nous sommes essayés pour vous proposer nos Dégustations Mets et Vins. L’occasion pour vous de découvrir ou redécouvrir nos recettes en bocaux !  

Pour le déjeuner, un team-building ou un afterwork

Nos dégustations s’adaptent à vos envies, à vous de choisir l’option qui vous correspond le mieux. Tisser des liens au travail reste pour nous l’un des meilleurs moyens d’améliorer la cohésion et l’efficacité de son équipe. Nous avions envie de proposer une alternative originale aux traditionnels afterworks. C’est pourquoi, nous avons imaginé un moment convivial, à partager aussi bien au bureau entre collègues qu’en télétravail depuis chez soi, et bien sûr, autour d’un bon repas. Un team building pas comme les autres, à la fois instructif et gourmand !

Les dégustations Mets & Vin Prune, ça consiste en quoi ?

Parce que les visioconférences ne servent pas qu’aux réunions, Prune vous propose une dégustation Mets & Vins en ligne. Un déjeuner à plusieurs, animé par un sommelier pour en apprendre un peu plus sur le vin, ses caractéristiques et ses associations avec nos plats. A chaque étape du repas : entrée, plat et dessert vous dégusterez un vin choisi par nos soins. De quoi ravir les amateurs de vins !

Chez Prune,
les recettes sont toutes 100% bio
et cuisinées directement dans des bocaux en verre.

Cette méthode permet de préserver toutes les saveurs de nos recettes grâce à une cuisson à basse température, mais permet aussi de conserver nos bocaux jusqu’à plusieurs semaines au frais. Cette démarche constitue aussi une un engagement responsable puisque nos bocaux sont réutilisables et recyclables. Nos recettes inspirées de la gastronomie française sont à la fois saines et gourmandes et au moment de déjeuner vous n’aurez plus qu’à réchauffer le plat en seulement deux minutes au micro-ondes.

Ils ont testé et adoré :

 

Idée originale et très sympa, en plus instructif mais sans être trop technique sur le vin. Je ne cache pas que j’étais perplexe de le faire en visio mais la société l’a très bien fait, sans se prendre au sérieux !”

 

Nathalie des Galeries Lafayette. 

Comment se déroule la dégustation ?

Deux jours avant l'événement

Chaque participant reçoit sa box dégustation composée d’une entrée à tartiner avec des crackers, un plat chaud qui peut être végétarien ou vegan en fonction des régimes alimentaires, d’un dessert et bien sûr de 3 vins sélectionnés sur-mesure pour accompagner nos 3 recettes en bocaux. Les participants reçoivent également par mail le menu de la dégustation ainsi qu’un lien permettant d’accéder à l’événement en ligne.

Le jour J

Tout le monde se connecte sur la plateforme muni de sa box. Après une brève présentation de Prune, notre sommelier démarre la dégustation pour échanger autour du vin et de ses accords avec le repas proposé. Nous nous adaptons à vos envies : l’animation dure entre 30 minutes et une heure et les participants peuvent au choix uniquement déguster les vins ou bien débuter la dégustation avec l’entrée et le premier vin puis goûter les deux vins suivants avec le sommelier pour prendre le temps de manger le plat et le dessert après l’animation.

Une expérience mets & vins,
ça vous tente ? 

La gazette

Nous avons des choses à vous raconter

En vous inscrivant à la newsletter, vous acceptez nos termes et conditions & politique de confidentialité.

Catégories
Bio Tendance

La certification Bio

La certification bio

qu’est-ce que c’est ?

Le bio fait souvent parler de lui et pas toujours pour les bonnes raisons !
De l’avenir de l’agriculture à un mensonge qui alimente une machine bien huilée, on s’y perd facilement. Mais alors, qu’est-ce que c’est concrètement qu’un produit certifié bio ?

Pourquoi avoir recours à la certification bio ?

Logo AB

Logo Eurofeuille

Tout d’abord, un produit peut être bio sans avoir de certification. Cela signifie qu’il est élaboré avec des matières premières elles-mêmes issues de l’agriculture biologique. En revanche, un produit bio et à la fois certifié pourra revendiquer son appartenance au bio grâce au logo AB. A l’échelle européenne, le logo  agriculture biologique appelé  Eurofeuille qui garantit le respect du règlement sur l’agriculture biologique de l’Union européenne. 

L'apposition du logo AB sur un produit signifie que 100% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique ou au minimum 95% des ingrédients pour les produits transformés.

Aujourd’hui, pour jouer dans la cour des produits bio, la certification est quasi indispensable. Elle garantit aux consommateurs que le produit est conforme à un cahier des charges strict qui ne concerne pas seulement l’utilisation de matières premières issues de l’agriculture biologique mais qui respecte également des normes relatives à la qualité des produits. Dans cet article, nous nous sommes concentrés sur la certification des produits alimentaires bio mais il en va de même pour les produits non alimentaires comme les textiles réalisés à partir de fibre de coton bio par exemple.

Qui certifie le bio ?

Lorsqu’un opérateur (producteur, préparateur, distributeur ou importateur) souhaite utiliser le label bio sur un de ses produits, il doit faire appel à un organisme de certification agréé (1). Il en existe aujourd’hui neuf en France.

Comment certifier un produit Agriculture Biologique ?

L’opérateur choisit l’un des organismes et doit ensuite payer les frais de certification qui dépendent du produit concerné (cela représente en moyenne 0,5% du prix du produit fini). La certification n’étant valable qu’un an, elle doit être renouvelée chaque année; les entreprises doivent donc payer ces frais annuellement. Mais il ne suffit pas de payer pour obtenir une certification !

 

Les entreprises certifiées s’engagent à être soumises à deux contrôles par an : une visite annuelle programmée et une visite imprévue.

La visite planifiée suit un cahier des charges strict établi par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (2). Le demandeur de certification doit fournir un grand nombre de documents le jour de la visite, notamment toutes les factures de ses fournisseurs attestant que les matières premières utilisées sont bio.
La visite inopinée, quant à elle, porte sur un aspect précis de la certification. Il peut s’agir par exemple de prélèvements donnant lieu à des analyses pour s’assurer qu’aucun produit interdit n’est été utilisé pendant la production.

Une fois l’organisme ayant approuvé la demande de l’opérateur, la certification devient officielle et l’entreprise peut utiliser le label Certifié Agriculture Biologique notamment sur les étiquettes de ses produits et sur son site internet.

Pourquoi consommer des produits certifiés bio ?

D’après l’Agence du Bio (3), les achats de produits bio auraient doublé, entre 2012 et 2017, passant de 4 à plus de 8 milliards d’euros. En 2020, 13% des français affirmaient même consommer des produits bio tous les jours.

Les consommateurs sembleraient donc davantage se tourner vers des produits certifiés bio. Cela peut s’expliquer par une sensibilisation accrue aux questions environnementales, une confiance envers les labels et une envie de manger plus sainement. 

Mais concrètement pourquoi privilégier une consommation de produits bio ? 

Consommer des produits bio c’est avant tout consommer des produits  qui ne sont pas contaminés par des substances chimiques pendant leur production. Les agriculteurs et éleveurs certifiés bio se sont engagés à ne pas recourir à des produits de synthèse comme des pesticides ou des engrais chimiques lors de leurs productions. 

 

Les produits certifiés bio sont aussi reconnus comme des produits de qualité. Il n’existe pas de définition précise d’un produit de qualité mais certaines caractéristiques permettent de comparer les produits entre eux, tels que les qualité nutritionnelles, sanitaires et organoleptiques (le goût). Comme expliqué précédemment, une certification bio implique un contrôle des organismes certificateurs pour vérifier ces dimensions. 

Consommer bio c’est également participer à la préservation de l’environnement. L’agriculture bio s’engage à préserver la biodiversité, la qualité de l’eau et à limiter la production de gaz à effet de serre. 

Enfin, les métiers de l’agriculture biologique comptent de plus en plus d’emplois directs qui eux aussi, ont besoin d’être soutenus. Manger bio a donc non seulement un aspect environnemental mais également social en soutenant une économie plus durable. 

Manger bio, meilleur pour votre santé ?

Nous pourrions également vous dire que manger bio est meilleur pour votre santé, mais en réalité nous n’en sommes pas certains, du moins cela n’est pas forcément généralisable à l’ensemble des produits bio.

Les études réalisées sur le sujet restent encore floues. En 2003, l’AFSSA (l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) s’est penchée sur le sujet et a conclu que le bio pouvait présenter des atouts nutritionnels pour certains aliments spécifiques :

  • Le lait bio par exemple serait plus riche en oméga 3.
  • Les fruits bio quant à eux présentent une teneur supérieure en polyphénols (qui protègent de nombreuses maladies par leur propriétés antioxydantes) et
  • Les viandes bio possèdent des teneurs plus importantes en acides gras poly-insaturés.

Mais peut-on pour autant affirmer qu'un produit est meilleur pour la santé lorsqu'il est bio ? 

Cependant, il serait faux d’affirmer que tous les aliments sont meilleurs pour la santé lorsqu’ils sont bio. D’autres facteurs que le mode de culture peuvent entrer en compte comme le niveau de pollution dans l’air, la température, la qualité des sols et bien d’autres. Le temps de transport des aliments bio pour arriver jusqu’au consommateurs peut également altérer leurs vertus nutritionnelles.

Produire, comme consommer des produits bio, c’est surtout participer à une démarche de développement durable. C’est une manière comme l’avait si bien définit Gro Harlem Bruntdland en 1987, de se responsabiliser pour répondre “aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs”. Consommer bio relève donc surtout de l’éthique.

C’est pour toutes ces raisons que Prune a choisi de proposer des produits bio et évidemment certifiés bio. Nous pensons que la certification est une vraie garantie pour les consommateurs. Prune est aujourd’hui certifiée bio par l’organisme Bureau Veritas.

Plutôt privilégier le bio ou bien le local ? 

Bien que cela puisse être le cas, les produits bio ne sont pas nécessairement locaux et inversement. Un légume produit localement peut ne pas être bio.
Un produit bio, à l’échelle de l’Europe (et des 11 pays appartement à la Communauté Européenne en matière de certification bio), garantit qu’il respecte les critères du label. Mais la production locale ne fait pas partie de ces critères.

Cependant, la décision de privilégier des produits locaux repose sur les mêmes valeurs que celles qui nous poussent à consommer des produits bio.

Pourquoi consommer des produits locaux ? 

C’est une autre manière de préserver l’environnement, en privilégiant les circuits courts. Cela permet par exemple, de réduire l’impact carbone causé par le transport des marchandises. C’est aussi, un gage de qualité des produits puisque moins un produit aura voyagé, mieux il conservera sa fraîcheur et ses valeurs nutritionnelles et donc toutes ses saveurs.

Consommer local c’est également soutenir l’économie locale et faire perdurer le savoir-faire des agriculteurs et éleveurs de nos régions.

Autrement dit, consommer local c’est un peu comme la suite logique pour un consommateur de produits bio. Il est préférable d’acheter ses fruits et légumes au marché local lorsque nous en avons la possibilité. Mais il faut avoir conscience que si aujourd’hui consommer bio est plus abordable qu’il y a quelques années en termes d’offre et de prix, consommer local en revanche n’est pas toujours simple.

 

En bref, la certification bio n’est pas à prendre à la légère lorsque l’on souhaite l’obtenir. Le bio implique un engagement aussi important pour le producteur que pour le consommateur. Cela représente pour les entreprises bien plus qu’une simple apposition d’étiquette sur le produit final !