Une aventure gourmande et engagée

La cuisine de Prune c’est avant tout une histoire de passions : le goût de l’authentique, le savoir-faire gastronomique et le respect de l’environnement.

Bercés depuis notre enfance par le goût des fruits et légumes récoltés au rythme des saisons et les atouts de la gastronomie française, grâce à Prune, nous avons fait de notre passion, notre métier.

Charlotte & Cyril

co-fondateurs de Prune

Des recettes de saison, bio et cuisinées en France

Tous nos bocaux sont cuisinés dans notre atelier à côté de Bordeaux par l’équipe de Prune. Imaginés comme de vrais plats de restaurant, les recettes sont cuisinées, goûtées et améliorées à petite échelle avant d’être réalisées à plus grande échelle dans notre atelier. 

 

Les ingrédients sont sélectionnés pour leur goût et issus de l’agriculture biologique et sont préparés et mijotés en cuisine avant d’être dressés dans nos bocaux en verre. Le dressage est une étape minutieuse, il est donc principalement manuel, pour pouvoir apporter le plus grand soin à chacun des plats. 

Les bocaux sont également fermés à la main avec un joint en caoutchouc et un couvercle en verre. Ils sont ensuite mis sous vide puis envoyés en cuisson pour être pasteurisés à basse température. Ils sont enfin refroidis et stockés au frais entre 0°C et 4°C avant d’être expédiés dans toute la France !

Des bocaux en verre consignés

Nous avons fait le choix d’utiliser des contenants en verre qui sont à la fois pratiques, réutilisables et recyclables. Nos bocaux constituent un emballage unique pour cuisiner, conserver, transporter, réchauffer et déguster nos plats pour une restauration zéro-déchet.

 

Même si le verre peut avoir ses inconvénients, il est par exemple beaucoup plus lourd que le plastique et peut se casser ; nous sommes convaincus que les avantages surpassent les contraintes. Le verre peut en effet être réutilisé de nombreuses fois et peut être recyclé en fin de vie.

Nous avons mis en place un système de consigne sur Paris et en région parisienne pour que nos bocaux ne soient pas directement recyclés mais soient réutilisés. Ils sont nettoyés selon un processus agréé afin qu’ils puissent être de nouveau utilisés en cuisine. Selon l’ADEME, les systèmes de consigne les plus performants peuvent réduire de 65 à 85% l’impact environnemental global de l’emballage. Ainsi, si les consignes se généralisent et que tout le monde participe à l’effort de recyclage nous pouvons réduire drastiquement l’impact des emballages et de notre consommation sur l’environnement ! 

Nous n’avons pas encore pu mettre en place ce système de consigne partout en France pour des questions de volumes et distances trop grandes pour les tournées de récupération. L’objectif n’étant pas que des camions parcourent plusieurs centaines de kilomètre pour aller chercher les bocaux. Mais nous ne baissons pas les bras, et dès que cela sera possible, nous mettrons en place un système de consigne dans les grandes agglomérations !